Énurésie nocturne

Physiopathologie

La cause principale est souvent un retard de maturité cérébrale entrainant un sommeil trop profond et un défaut d'éveil lorsque la vessie est pleine.

+/- urines trop abondantes la nuit (par insuffisance de sécrétion d'hormone antidiurétique)

+/- faible capacité vésicale chez certains enfant

Elle peut aussi être en lien avec un trouble psycho-affectif et plus rarement une malformation urinaire.

Diagnostics à éliminer

L'énurésie nocturne est un diagnostic d'élimination.

Complications

Cystite aiguë / Pyélonéphrite aiguë à répétition = signe de mauvaise vidange vésicale.

Hyperactivité vésicale si très avancé.

Prise en charge

En première intention :

  • Favoriser des mictions correctes : Bonne installation sur les toilettes = pieds sur le sol. Miction tranquille sans poussée abdominale.
  • Boire 1,5 L d'eau /jour avant 18h +++. Ne boire qu'un à 2 verres d'eau après cette heure.
  • Favoriser une miction avant le coucher.
  • Traiter une éventuelle Constipation (chez l'enfant).

En deuxième intention :

  • Système d'alarme (entrainer l'enfant à reconnaitre le besoin mictionnel) mais contraignant
  • Desmopressine [MINIRIN°], après avoir vérifié la normalité de la diurèse (ne pas boire 1h avant et 8h après la prise).

Consulté 41 fois / Dernière modification le 20 Janv. 2020, 16:12